Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DevilsLine

Publié le par Lili le fennec

DevilsLine

Scénario et Dessin: Hanada Ryô

Tomes: 6 en cours au Japon

Éditeur français: kana

Résumé:

"Le Démon est humain. L'homme est un démon!"

La société des hommes n’est pas celle que l’on croit. Sans le savoir, elle abrite une population de vampires qui côtoient les humains tout en dissimulant leur vraie nature. C’est ainsi que Tsukasa, étudiante à la vie tranquille, va en faire l’âpre découverte. Sauvée de justesse par un homme nommé Anzai, elle comprend que ce dernier n’est autre qu’un membre d’une brigade spéciale, chargée de neutraliser les vampires ayant franchi l’interdit : boire du sang humain.

Au contact de la moindre goutte, ces créatures deviennent des monstres incontrôlables, animées par une rage folle… que le jeune Anzai, être hybride, a de plus en plus de mal à maîtriser.

Une irrésistible attirance naît entre Tsukasa et Anzai, dont la soif de sang ne cesse de s’accroître en sa présence… Vampire et humain, prédateur et proie…"

Avis:

Une romance noire, dans un monde sombre et incertain où vampires et humains cohabitent. La question est posée d'emblée: qui d'entre l'humain et le vampire, créature au comportement instable et violent à la vu du sang, est jugé monstrueux? Mais qui l'est vraiment?

Je trouve que ce manga lutte contre les amalgames. Oui. Tout n'est pas tout blanc ou tout noir. Il n'y a pas deux camps. C'est cependant à la lecture du deuxième tome de la série que l'on comprend le sens et les enjeux de celle-ci.

Le dessin est inégal. J'ai eu un choc lorsque j'ai constaté le décalage entre la couverture et l’intérieur du manga, souvent disproportionné au niveau des visages (surtout celui d'Anzai). Pourtant, je pense que l'auteur a un véritable potentiel: cela se voit notamment sur certaines scènes tout simplement magnifiques. Au tome deux, le dessin se stabilise un peu. Le fait que ce soit la première oeuvre de l'auteur me pousse à être indulgente.

Et pourtant, malgré la mauvaise première impression, je me suis rapidement retrouvée happée par l'histoire, vraiment très bien développée. Une palette de personnages très intéressants et variés, une trame principale solide se dessinant en arrière plan. L'auteur prend le temps de dessiner certaines actions, en multipliant les plans, renforçant ainsi beaucoup leur impact, sans pour autant faire décrocher le lecteur un seul instant. Au contraire.

Loin des idées préconçues qui accompagnent désormais souvent notre jugement lorsque l'on entend parler de Romance Vampire, je n'ai pas relevé de clichés, où alors ils sont rapidement détournés, les rendant ainsi intéressants.

Le petit plus: les bonus cachés sous la jaquette du manga, en première et quatrième de couverture.

Commenter cet article