Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Twittering birds never fly

Publié le par Lili le fennec

Twittering birds never fly

Scénario et Dessin: Kou Yoneda

Tomes: 3 tomes au Japon, en cours.

Éditeur français: Taifu comics

Mention: PUBLIC AVERTI

Résumé:

Yashiro, un masochiste totalement dépravé, patron d’un clan de yakuza et de la société de finance Shinsei, embauche comme garde du corps Chikara Dômeki, un homme taciturne et peu bavard. Yashiro tombe peu à peu sous le charme taciturne de Dômeki, mais ce dernier reste impassible aux avances de son patron. C'est le début d'une histoire oppressante entre Yashiro qui ne parvient pas à surmonter ses traumatismes d'enfance et Dômeki qui tout en obéissant sans mot dire aux ordres de son patron, cache au fond de lui une cicatrice plus profonde...

Avis:

Du même mangaka que "Le labyrinthe des sentiments", c'est un yaoi qui met en exergue les cicatrices humaines. D'emblée, le dessin y est toujours aussi expressif. Nos quatre héros ont chacun un comportement très différent, et partagent pourtant une même solitude. Au commencement de ma lecture, je ne pensais pas pouvoir m'attacher à certains personnages, en fait, je pense principalement à Yashiro. Son comportement est très déroutant. Mais voilà, l'auteure fait ce qu'elle sait si bien faire: elle creuse le personnage. Et là, c'est imparable, nous plongeons dans cet univers sordide, et à la fin de chaque tome, nous tâtonnons du bout des doigts à la recherche du tome suivant, encore trop pris par les dernières pages du précédent.

Twittering birds never fly

Commenter cet article