Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Poison City

Publié le par Lili le fennec

Poison City

Scénario et Dessin: Tsutsui Tetsuya

Tomes: Série terminée en 2 tomes

Éditeur français: Ki-oon

Résumé:

Tokyo, 2019. À moins d’un an de l’ouverture des Jeux olympiques, le Japon est bien décidé à faire place nette afin de recevoir les athlètes du monde entier. Une vague de puritanisme exacerbé s’abat sur tout le pays, cristallisée par la multiplication de mouvements autoproclamés de vigilance citoyenne. Littérature, cinéma, jeu vidéo, bande dessinée : aucun mode d’expression n’est épargné.

C’est dans ce climat suffocant que Mikio Hibino, jeune auteur de 32 ans, se lance un peu naïvement dans la publication d’un manga d’horreur ultra-réaliste, Dark Walker. Une démarche aux conséquences funestes qui va précipiter l’auteur et son éditeur dans l’œil du cyclone...

En s’appuyant sur son expérience personnelle, Tetsuya Tsutsui (Prophecy, Manhole) nous livre avec Poison City une œuvre fascinante sur la liberté d’expression et les coulisses de la création manga au Japon.

Avis:

J'ai aimé toutes les séries de cet auteur. Poison City n'en sera certainement pas exempte. Cette série est fabuleuse. Une véritable mise en abîme, une première immersion dans le manga écrit par Mikio Hibino qui renvoi l'image de sa société, elle même inspirée de celle de Tetsuya Tsutsui. Le ton est donné dès les premières pages.

Un contexte travaillé avec des références réelles, ce livre abordant le thème de la censure m'a glacé le sang. Effectivement, certains comportements dénoncés dans ce manga ont fait échos à des fait divers d'actualité.

Comme toujours l'auteur fait passer un message à travers une courte série et l'impact qui en résulte est grand. Ce mangaka n'a pas son pareil pour montrer la dérive humaine et j'adore tout particulièrement la psychologie de ses personnages, ô combien réaliste.

Voilà une série en deux tomes, parfaitement aboutie, qui vous laisse un goût âpre dans la gorge... Poison City ne manquera pas de vous faire réfléchir.

C'est assurément un coup de cœur!

Petits plus:

La présentation des motivations de l'auteur et le contexte de la censure.

La série est disponible en format standard mais également en grand format chez le même éditeur dans la collection "Latitudes".

Poison City

Commenter cet article

ta d loi du cine 22/12/2015 23:21

Du coup, après avoir lu (et chroniqué) les 2 tomes de Poison City, je viens de me procurer Manhole (par curiosité)!

Lili le fennec 23/12/2015 13:24

il est très bon également! Vous pouvez jeter également un œil à ses One shot: "Reset" et "Duds hunt", et à la série "Prophecy". personnellement, je les ai tous adoré!